RAPPEL : pour une expérience d'écoute optimale, veuillez vous munir d'un bon casque audio ou de bons écouteurs.

Collège le SAVOURET, un projet sonore pédagogique

543 lecture(s)

Il y a 4 mois, notre président a pris contact avec le collège Le SAVOURET à Saint-Marcellin dans le but de tenter d’établir un premier contact pour la réalisation d’un projet sonore avec une poignée d’élèves.


La direction du Collège a répondu positivement.


Tout en restant dans l’objectif des productions de l’association, les élèves du collège Le SAVOURET vont prendre part à une expérience innovante : la réalisation d’une pièce sonore sur le thème de la différence.


A travers différentes capsules audio, nous tenterons de mettre le doigt (ou l’oreille) sur les problèmes ou les préjugés que peuvent subir les jeunes en milieu scolaire. Les élèves, toutes classes confondues, qui ont répondu présents, seront acteurs de presque toute la réalisation.Imagination, écriture, enregistrement… Le montage des petits épisodes sera réalisé au sein des studios de l’association.


Une nouvelle aventure qui commence pour ces élèves et notre président, qui n’aurait jamais pu avoir lieu sans la précieuse aide de Rachel JIMENEZ (CPE) et toute l’équipe pédagogique, du Collège le SAVOURET de Saint-Marcellin.

9 Janvier 2018


En ce début d’année, et accessoirement début du 2ème trimestre, il nous semblait bon de vous donner quelques nouvelles concernant l’intervention de notre président au sein du Collège Le Savouret de Saint-Marcellin.


Nommé par l’équipe pédagogique «  Fiction Audio », l’atelier a débuté le Lundi 13 novembre 2017. Au total, six séances jusqu’à hier, Lundi 8 Janvier 2018.


Les cinq premières ont permis aussi bien qu’aux élèves, autant qu’à note président, de trouver leur place au sein de ce groupe de travail. Malgré le fait que ce soit un atelier de loisir, il a fallu à Manu un peu d’énergie et de stratégie afin d’arriver à nouer une relation de confiance avec les élèves. La cécité n’étant pas quelque chose de commun pour la plus part de ces jeunes gens, l’autorité de Manu a été mise à l’épreuve. Mais avec du dialogue, des exercices et des mises en situation, les élèves ont rapidement compris, et chacun a pu trouver sa place.


Voici un résumé des séances passées :


  • présentation du projet et présentation de chaque membre du groupe,

  • réflexion et écriture de quelques histoires,

  • Mise en situation sous bandeau, guidage à l’aveugle,

  • mise en situation sous bandeau, sensibilisation au bruit ambiant,

  • initiation, lecture d’un dialogue

Pour le début de ce deuxième trimestre, les élèves ont choisis une histoire et ont commencé à écrire les scènes plus en détail.

Manu : « Ce sont des élèves dynamiques, certains sont plus motivés que d’autres, mais je suis convaincu qu’on va pondre quelque chose de génial. Cette première séance de 2018 annonce une suite productive. Et je suis impatient de voir la suite !!! »

2 juillet 2018


La fin de l’année scolaire a sonné. Lundi 26 juin s’est tenue la dernière séance. Au programme, une séance de Colin Mayard, rien à voir avec le thème de l’atelier, mais malgré tout, il était intéressant de découvrir chacun des participants sous bandeau, se débrouiller.


Concernant la fiction audio, son écriture a été terminée. Il ne reste plus qu’à prendre en main le texte et à enregistrer le tout, pour finir avec son mixage. Les élèves ont tous expressément demandé à ce que Manu revienne en Septembre. Cette décision appartient en premier lieu à l’équipe pédagogique du Collège Le Savoueret. Nous reprendrons donc contact dès la rentrée.


En attendant, voici quelques impressions des participants, livrées durant l’avant dernière séance de l’atelier Fiction audio.

Eva


C’était vraiment cool, même si je suis arrivée tard dans l’année. On s’est vraiment amusé tous ensemble et on a appris à se connaître d’avantage. Merci pour cette année vraiment géniale.Dommage qu’il y est les vacances.

Emma A


J’ai bien aimé l’atelier fiction audio parce qu’on apprend plein de chose autant sur la vie réelle que sur les personnes aveugles. Nous avons aussi eu l’occasion de beaucoup rigoler et de discuter d’un tas de choses.
Au début, nous étions 11 élèves, puis nous sommes descendus à 3. Notre projet avait besoin de plus de personnes donc nous sommes allés recruter 2 autres élèves.
Aujourd’hui, nous sommes le 11 juin et il est 12H45, Manu nous a demandé de donner nos impressions sur cet atelier, alors je remercie Iliana, , Emma, Loïc,, Eva et Manu sans qui je n’aurais jamais pu découvrir cette activité.

Loïc


Malgré le peu de fois que j’ai participé à l’atelier Fiction Audio, j’ai trouvé que l’idée d’écrire une histoire était génial . Nous avons écrit des scènes, nous avons tous pris pare à ce projet avec plaisir, même si certains sont arrivés en cours d’année comme moi.

Iliana alias Azurill


Il était une fois, Manu qui créa l’atelier « audio fiction » dans le collège le Savouret. Quatre superbes filles étaient très curieuses. Elles voulurent essayer l’atelier. Le 1er jour, elles étaient plutôt timides avec Manu. Cependant, après quelques séances passées, les quatre filles furent moins timides et parlèrent de tout ce qui leur venait en tête, surtout beaucoup d’âneries. Batailles de stylo, pas de danses, moments de confidences, séances de dessin, Manu était très sympa, il les laissait faire ce qu’elles voulaient plus ou moins. En milieu d’année puisque beaucoup d’élèves désertèrent l’atelier, Elles demandèrent à un jeune homme de venir et il accepta gentiment. Malgré quelques séances de détentes, les 5 élèves arrivèrent de temps en temps à se concentrer. Voici qu’était né leur fiction audio sur le thème du harcèlement. La suite l’an prochain…

Emma P


Cet atelier était vraiment très marrant, 🙂 j’ai passé une très bonne année. Le club fiction audio m’a permis de voir que le monde vu par un handicapé n’est pas le même que le nôtre même si on est pas très différent au final. Bref, on s’est bien amuser, on se retrouve l’année prochaine.

Manu


Voici mon tour de livrer mes impressions quant à cette nouvelle expérience d’atelier Fiction Audio. J’ai trouvé cette expérience très enrichissante, j’ai appris à connaître chaque participant. La première étape a été de les reconnaître par leur voix, la seconde a été de leurs montrer qu’il n’était pas nécessaire de voir pour savoir qu’ils étaient en train de faire des choses qui ne fallait pas. Puis, il a fallu m’adapter à ce groupe d’élèves. L’atelier fiction audio ne pouvait pas être un atelier de travail à proprement parlé, mais plus tôt un espace d’expression dans lequel les élèves pouvaient discuter librement et proposer des idées. Je dois reconnaître que d’animer un groupe composé d’une très grande majorité de filles, ça n’a pas toujours été simple. N’y voyez aucun matchisme dans ces paroles, juste que d’être entouré par 4 jeunes filles pipelettes et débordantes d’énergie, ce n’est pas toujours si simple à gérer. Mais tout s’est toujours passé dans le respect et quand ça débordait, la discipline revenait rapidement. Je crois qu’une relation particulière et privilégiée est née entre ses 5 élèves et moi, une sorte de complicité. Je ne suis plus l’aveugle du début. Juste Manu, de temps en temps, un « Monsieur »… Je suis ravi d’avoir pu vivre cette expérience, et si les élèves le veulent, je reviendrai avec plaisir, l’an prochain.


A propos de l'auteur

Association a déjà mis en ligne 53 production(s).
Visitez sa page membre pour en apprendre un peu plus, ou consultez ses autres productions. !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *