RAPPEL : pour une expérience d'écoute optimale, veuillez vous munir d'un bon casque audio ou de bons écouteurs.

La Campagne à la Ville

2 356 lecture(s)

Bèèèèèèèh, bèèèèèèèh, fait le mouton !!!


Le siège de l’association, comme vous le savez, est localisé à mon domicile personnel. J’ai la chance de vivre avec ma petite famille dans une modeste maison située dans cette résidence « Domaine des Chambarans ».


L’un de nos voisin est éleveur de mouton. A chaque naissance, ce monsieur prend soin de garder sous surveillance ses nouveaux nés. C’est pourquoi, de temps en temps, nous avons le plaisir d’entendre quelques Bêlements.

Vous l’aurez donc compris, pour l’occasion, ses bêtes sont rapatriées ici-même dans le jardin mitoyen au mien.


Inutile de vous rappeler que l’Homme possède un seuil de tolérance relativement réduit. Et pour cause, certains résidants, pratiquant la délation, le commérage ainsi que la « râlerie », ayant eux-même des enfants ou des chiens bien plus bruyants, se sont plaints de la nuisance sonore que font ces trois agneaux et ce cabri, pour être précis !


Par soutien à cet homme amoureux de ses bêtes, et parce qu’au final c’est bien plus amusant que dérangeant d’avoir des voisins ovidés,, nous vous laissons le soin d’apprécier ce phonore, réalisé par une météo peu propice aux enregistrements à cause des rafales de 30KM/H de vent.


En supplément, un petit cliché réalisé par notre secrétaire, Amél.


Vue des 3 moutons et de la chèvre

Cet article n’est nullement une pétition ou quelque chose de ce genre. Néanmoins, si vous avez aimé ce phonore et que vous souhaitez apporter votre soutien moral à cet éleveur, vos commentaires ici même, sur cette page,sont les bienvenus.



A propos de l'auteur

Manuel a déjà mis en ligne 35 production(s).
Visitez sa page membre pour en apprendre un peu plus, ou consultez ses autres productions. !


5 réflexions au sujet de « La Campagne à la Ville »

  1. Il est rare de pouvoir approcher des moutons et encore plus de réussir à les caresser… Surtout lorsqu’on a toujours vécu en ville.
    Cher voisin, je te dis merci, encore merci et surtout merci… 🙂

  2. Bonjour,

    Très bon phonore ! Effectivement, le contraste est bien mie en évidence entre la connotation rurale des bêlements et la route bien fréquentée en arrière-plan.

    J’aurai une petite interrogation auditive ?

    Lors d’un précédent phonore appelé ambiances Saint-Marcellinoises, tu avais enregistré en première partie de celui-ci, une rubrique nommée « ◾Ambiance calme, ensoleillée, légèrement « ventue » d’un jardin arboré » là, on y entendait comme des petits bouts de bois suspendus qui s’entrechoquaient. J’ai eu la nette impression que, surtout en début de ton phonore « la campagne à la ville », on entendait de nouveau ces petits bouts de bois suspendus qui s’entrechoquaient.

    S’agit-il bien de la même chose ? Ces 2 lieux d’enregistrement sont-ils effectivement proche géographiquement ?

    Benoît

  3. Très bonne analyse Benoît…
    La première partie du phonore « Ambiances Saint-Marcellinoise » et le phonore « La campagne à la ville » ont été enregistrés au même endroit, à quelques mètres près…

  4. Merci pour ces gentils commentaires les voisins !
    Cela est plaisant et surtout encourageant de voir qu’il y a encore des gens comme vous !!! tolérant et ouvert d’esprit . En effet cela n’est pas courant de trouver un agneau dans un jardin ….effectivement je pense que nos agneaux ne sont pas plus bruyants que certain chien ou même personne par exemple !!! Ce qui est certain c’est qu’ils sont complètement inoffensifs pour l’entourage des petits comme des grands. Nous espérons pouvoir encore vous procurer encore d’autres moments de partage avec nos bébés si la situation le permet….
    Merci à vous d’être d’aussi bon voisin amoureux de la nature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *