Ramazan, élève malvoyant, découvre notre association

Ramazan, 16 ans, élève malvoyant de 3ème SEGPA au Collège Charles Munch à Grenoble, a effectué un stage d’observation au sein de l’association DVRGV pendant deux semaines.

Son stage s’achève aujourd’hui et nous avons décidé de vous relater son passage parmi nous.

Continuer la lecture

Un oeil au sommet – Une expédition humaine

L’association « Expéditions solidaires » est née de l’envie de 4 alpinistes amateurs de partager leur amour de la montagne au profit d’une cause humanitaire, sociale et médicale.
Elle organise des expéditions et des challenges sportifs pour mener à bien des campagnes de sensibilisation, favoriser la recherche médicale et accompagner les personnes atteintes d’un handicap physique ou mental.

Continuer la lecture

Les déficients visuels découvrent la vie réelle grâce au virtuel

Suite à mon intervention au sein de l’UNADEV de LYON, un article a été rédigé pour le journal Le Progrès. Le voici !!!

La structure Découvrez la vie réelle grâce au virtuel a été mise en place par des personnes déficientes visuelles. Elle propose de réaliser des reportages et des photos sonores à destination de tous publics.

« Toute personne passionnée par le son peut rejoindre l’association, qu’elle soit ou non déficiente visuelle », explique Virgile Jouvenet.

Innover, expérimenter d’autres perceptions, entendre la vie autrement, c’est possible avec l’association Découvrez la vie réelle grâce au virtuel (DVRGV), créée en 2014 par Manuel Faouen, aux côtés de Virgile Jouvenet, trésorier et responsable de l’antenne de Lyon, ainsi que de Xavier Bonnot et Amélie Vincent.

Les membres de la structure, tous bénévoles, et pour la plupart atteints de cécité, ont tous la même passion : le son. « Ils s’efforcent de montrer son pouvoir et ses qualités de retranscription d’une ambiance en organisant des séances d’écoute, individuelles ou collectives, et des ateliers découverte dans un but éducatif et instructif », explique Virgile Jouvenet, membre de l’Union nationale des aveugles et déficients visuels (Unadev), qui soutient cette action.

Différents ateliers de découverte ou de sensibilisation sont organisés pour ceux qui voudraient participer aux montages et aux prises de son. DVRGV ne focalise pas son action dans le domaine du handicap, l’association a pour ambition de toucher et d’intéresser tous les publics. « Seuls l’ouïe, la motivation et le partage comptent. Le fonctionnement de l’association est assuré grâce à la réalisation et à la diffusion de nos reportages commandés par les entreprises, divers organismes et les particuliers qui veulent soutenir nos actions. On peut, par exemple, collaborer sur des projets avec les écoles et mettre en scène des pièces de théâtre, qui peuvent être jouées par les élèves, puis enregistrées et diffusées par l’association », conclut Virgile Jouvenet.

Article écrit par Laurence PONSONNET pour le Progrès de Lyon 3ème arrondissement, édition du 12 décembre 2016. Cliquez-ici pour voir l’article sur le site du journal Le Progrès