Matinée au MELILOT THEATRE DE ST MARCELLIN par Gérard POLICAND

Vous êtes allés au théâtre


Etait-ce une comédie?


Avec plein de mots folâtres


Dites-nous, avez-vous ri?


Etait-ce plutôt tragédie?


A se tordre les mains d’angoisse


A lutter contre la poisse


Qui peut surgir dans une vie)


Avec du sang plein le plateau


Dites- nous qu’avez-vous vu?


Une pièce de Camus?


De Marivaux?


De Racine?


De Feydeau?


De Courteline?


Avez-vous prisé les décors


Dépouillés, ou couverts d’ors?


Comment étaient les costumes


D’époque ou bien de coutume?


Et le talent des acteurs


A-t-il frappé votre coeur?


Ce ne fut rien de tout cela:


Pas de décor, pas de tralala.


Juste un petit strapontin


Pour supporter le popotin


D’un présentateur bizarre


Qui propose expérience rare:


Ce n’est ni vaudeville ni comédie,


Ni pantalonnade, ni tragédie…


UN OVNI


Sur la scène tout est noir


Il ne vous reste qu’à attendre


Des sons qui se font entendre…


Il faut deviner sans voir


Et ne garder que l’ouïe


Prendre l’oeil d’un non voyant


L’odorat d’un anosmique


La langue d’un agueusique


Dans l’esprit vagabondant


Laisser fleurir l’image infinie,


Et s’ouvrir de tous ses pores


Pour jouir des photonores.

Publié sur le blog de Gérard POLICAND