RAPPEL : pour une expérience d'écoute optimale, veuillez vous munir d'un bon casque audio ou de bons écouteurs.

Tramway Grenoblois sur Aiguillage

Encore et encore le tramway !!!


« Décidément, Manu, tues es obnubilé par les tramways non ? »


 

Il est vrai que je suis passionné par ce type de véhicule…
C’est pourquoi dans ce phonore, je vous propose d’entendre :


  • deux tramways qui se croisent sur un aiguillage,

  • un tramway qui passe sur un aiguillage, précédé du bruit caractéristique de l’aiguillage qui claque lorsqu’il est actionné,

  • lorsque le tramway est passé, on l’entend tourné.

  • on peut reconnaître aussi le bruit du pantographe qui frotte la caténaire.


A propos de l'auteur

Manuel a déjà mis en ligne 47 production(s).
Visitez sa page membre pour en apprendre un peu plus, ou consultez ses autres productions. !


5 réflexions sur « Tramway Grenoblois sur Aiguillage »

  1. à entendre ce phonore, j’ai l’impression, en me fiant uniquement au bruit, que les matériels roulants grenobois son les mêmes machines utilisées que pour la ligne de tramway T3A et T3B de Paris, à creuser.

  2. Salut Benoît,
    Les tramways qui roulent à Grenoble sont soit de type G3/G4 ou bien Citadis.
    Ceux que vous entendez dans le phonore sont de type Citadis, à savoir les derniers modèles de chez Alstom.
    Par conséquent, ce sont les mêmes qu’à Paris, à Montpelliers, à Lyon, au Havre, et probablement dans les autres villes ayant un réseau de tramway récent.
    Voilà voilà…

  3. Aiguillage, une seule voiture qui passe, sur la droite, des oiseaux… carrefour B/C sur le campus ? Manu, ça fait quoi, un an ? que tu as lancé DVRGV, et je prends le temps seulement aujourd’hui d’écouter un PhoNore. C’est génial ton truc 🙂

  4. Excellent Nico, pile-poil dans le mille…
    A gauche à plus de 200 mètres, l’arrêt Gabriel FOREY, à droite 5 mètre le carrefour, plus loin à droite l’arrêt Les taillés.
    Devant moi l’aiguille, puis légèrement à droite la courbe qui rejoint l’arrêt Victor je ne sais plus quoi…
    Excellent, c’est que le Phonore a été bien réalisé…
    Puis comme on dit, vaut mieux tard que jamais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *